«  La production laitière repose d’abord sur un troupeau en bonne santé et de nombreuses mesures sont prises pour assurer le bien-être des animaux. Le même soin doit être accordé à l’environnement de travail des employés, trop souvent source de danger.1 » Ce fut notamment le cas pour un travailleur en 2018, piégé mortellement par une barrière mécanique alors qu’il s’affairait à ses tâches dans une ferme en Estrie.

Des mesures peuvent être prises pour éviter que de telles situations se produisent et pour protéger la santé, la sécurité et l’intégrité physique des travailleurs. C’est d’ailleurs l’objet d’un article publié dans la revue Les producteurs de lait québécois où l’on expose les causes de cette tragédie, mais où l’on propose également des moyens d’agir pour éliminer les zones de coincement et les risques de survenance d’un tel accident.

Repérer les dangers pour mieux les éliminer, c’est payant d’un point de vue économique, mais aussi humain!

 

1 Source : Le Producteur de lait québécois, juillet-août 2019