Lors de ses inspections sur des fermes, la CNESST a relevé que des travailleurs, plus particulièrement des travailleurs étrangers temporaires, se retrouvent régulièrement affectés à des tâches qui nécessitent la conduite d’un chariot élévateur, et ce, sans avoir reçu de formation préalable. D’où l’importance de se rappeler qu’en vertu du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (art. 256.3), il est obligatoire d’avoir suivi une formation de cariste avant de pouvoir opérer un tel équipement.

La vidéo gagnante du plus récent concours jeunesse de la CNESST le démontre explicitement! Soulignons que la formation et la supervision font partie des obligations de l’employeur envers ses travailleurs en vertu de l’article 51 de la Loi sur la santé et la sécurité du travail.

La plateforme U+ de l’UPA propose régulièrement de telles formations, notamment en espagnol. Renseignez-vous auprès de votre répondant régional en formation agricole!