L’ensilage de fourrage est une tâche récurrente en agriculture. Or, chaque fois qu’une personne entre dans un silo, elle s’expose à des risques très importants, notamment de chute et d’intoxication. Une chute de plusieurs mètres peut causer de lourd dommages physiques, voire être fatale. Il en va de même pour une intoxication dont les effets peuvent aller jusqu’à causer la mort. Il importe donc de mettre en place les moyens permettant de prévenir de telles situations.

L’UPA propose à ce titre un plan de gestion et une procédure d’entrée en espace clos pour les travaux dans les silos-tours conventionnels, qui dresse entre autres la liste des mesures essentielles pour assurer la santé et la sécurité des personnes, c’est-à-dire :

  1. Prendre connaissance de la procédure d’entrée en espace clos
  2. Mettre en position d’arrêt et cadenasser tout interrupteur ou disjoncteur relié au silo
  3. Faire une analyse de l’atmosphère à l’aide d’un détecteur multigaz (NO, NO2, CO2 et O2)
  4. Ventiler (toujours laisser le souffleur fonctionner au moins 45 minutes avant et pour toute la durée des travaux)
  5. Si nécessaire (présence de gaz détectée), utiliser un appareil de protection respiratoire autonome ou à adduction d’air
  6. Porter un harnais de sécurité rattaché à une ligne de vie

Dans un publireportage, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail rappelle également les dangers liés à l’atmosphère mortelle dans les silos-tours à ensilage ainsi que les mesure de prévention appropriées.

 

UNE ANIMATION SUR LA PRÉVENTION DES GAZ D’ENSILAGE!

Récemment, le Service de santé et de sécurité du travail de l’UPA, en collaboration avec AGRIcarrières, a produit une courte animation résumant les mesures de prévention avant l’entrée dans un silo. Également traduite en anglais et en espagnol, la vidéo résume les principaux moyens permettant de prévenir les accidents liés aux gaz d’ensilage, mais aussi aux chutes qui peuvent survenir lorsqu’un travailleur monte dans un silo.

Voir la vidéo :