Dans le contexte actuel, plusieurs éléments peuvent nous affecter au quotidien et exacerber des stresseurs déjà présents, notamment au travail. Pandémie, inflation, guerre, pénurie de main-d’œuvre, etc. peuvent en effet s’ajouter à une liste de risques psychosociaux vécus dans le cadre de l’emploi, comme une surcharge de travail, un manque de formation, une faible autonomie décisionnelle, un climat ou des relations de travail toxiques, la présence de harcèlement, etc. Jamais de tape dans le dos en signe de reconnaissance et de soutien de l’employeur? On ne l’imagine pas comme risque, mais voilà pourtant un autre exemple de risque psychosocial au travail. Malheureusement, l’interaction de différents facteurs, collectifs et individuels, peut constituer un risque de pathologies comme le stress, l’anxiété, la dépression, l’épuisement professionnel, la dépendance et la détresse. C’est pourquoi une attention particulière doit être portée à ces situations.

Saviez-vous que les employeurs sont tenus d’identifier les risques psychosociaux dans leur entreprise? Ceux-ci sont principalement liés à la nature et à l’organisation du travail et aux facteurs sociaux. Saviez-vous que les employeurs doivent aussi instaurer des mesures pour les prévenir et les corriger et que les travailleurs doivent collaborer à l’identification et à la prévention de ces risques? Cela inclut dorénavant la violence au travail et la violence conjugale, familiale et à caractère sexuel. Visitez la page de la CNESST pour savoir ça mange quoi en hiver la violence conjugale… au travail.

Dans une optique de prévention des risques psychosociaux dans son entreprise, un employeur doit élaborer et appliquer une politique de prévention de ces risques. De plus, par des gestes souvent simples envers ses travailleurs, il peut établir une culture de santé et de sécurité du travail axée sur le bien-être émotionnel de ses principales ressources organisationnelles. Par exemple, la reconnaissance, la gratitude et la considération sont des éléments sur lesquels travailler en tant qu’employeur selon deux spécialistes de la question.

Identifiez les risques psychosociaux dans votre milieu de travail grâce à un outil de l’Institut national de santé publique du Québec.